essai

PARACÉTAMOL, IBUPROFÈNE : VERS UN CONTRÔLE RENFORCÉ DE LA VENTE?

Le paracétamol peut entraîner des lésions graves du foie. Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (ibuprofène, aspirine) sont à l’origine de complications rénales. Si ces médicaments sont sûrs lorsqu’ils sont correctement utilisés, ils présentent des risques lors d’une utilisation inadéquate. Or, le paracétamol et l’ibuprofène comptent parmi les médicaments les plus utilisés en automédication chez les adultes et les enfants. Dans ce contexte, l’Agence française de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) demande qu’ils ne soient plus en libre accès et soient tous placés derrière le comptoir du pharmacien, renforçant ainsi son rôle de conseil auprès des patients qui souhaitent en disposer en particulier sans ordonnance.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire