essai

Les bienfaits des sports aquatiques

Découvrez les bienfaits des sports aquatiques, que ce soit pour la gestion de vos douleurs, de votre stress, de votre poids ou tout simplement pour améliorer votre sensation de bien-être, via @lequipe

https://www.lequipe.fr/Ilosport/Tous-sports/Actualites/Fitness-plonger-a-l-eau-pour-secher/1033529

https://www.lequipe.fr/Ilosport/Tous-sports/Actualites/Fitness-plonger-a-l-eau-pour-secher/1033529

#pensezchiro#chiropraxie

VACANCES SPORTIVES : ATTENTION AUX BLESSURES !

PENDANT LES VACANCES, TANDIS QUE CERTAINS ONT TENDANCE À VOIR LE SPORT COMME UNE SIMPLE ACTIVITÉ ET À LE PRATIQUER SANS PRÉPARATION ET SANS MATÉRIEL ADAPTÉ, D’AUTRES PROFITENT DE L’OCCASION POUR S’ENTRAÎNER PLUS QU’À L’ACCOUTUMÉE, PARFOIS DE FAÇON TROP ZÉLÉE. ATTENTION, LES BLESSURES GUETTENT ! OUI, MAIS LESQUELLES ?

Élongations et entorses

Les blessures les plus communes du sport affectent muscles, tendons et ligaments. Les tendons attachent les muscles aux os, tandis que les ligaments attachent les os entre eux. Une torsion importante au niveau d’une articulation peut conduire à une déchirure musculaire, on parle alors d’élongation, ou à une déchirure ligamentaire, dite entorse. Ces déchirures peuvent être bénignes à sévères. Dans le cas de blessures bénignes, seules quelques fibres sont déchirées ou étirées. Dans les cas les plus graves, lorsqu’il y a déchirure sur toute l’épaisseur de la structure, ces blessures peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. L’entorse de la cheville est liée à la déchirure d’un ou plusieurs ligaments situés à l’extérieur de la cheville. Les ligaments du genou, notamment les ligaments de soutien situés à l’extérieur du genou et les ligaments de stabilisation situés à l’intérieur, peuvent également être déchirés. Le disque intervertébral, ligament situé entre les vertèbres, absorbe les chocs et peut également être déchiré, provoquant alors une saillie discale et/ou une hernie.

Les tendinopathies

Pour ceux qui s’entraînent trop, la sur-utilisation de certaines articulations peut provoquer des douleurs et des dysfonctionnements, dont la tendinopathie. Dans l’épaule, la coiffe des rotateurs s’inflamme, provoquant une tendinopathie. L’épicondylite du coude en est une autre forme. Elle affecte les tendons de l’extérieur du coude chez les joueurs de tennis et, chez les golfeurs, ceux de l’intérieur du coude.

Les fractures de stress

Certains sportifs s’exposent à la fracture de stress ou fracture de fatigue. Elle intervient lorsqu’une trop forte tension pèse sur un os. Cela peut arriver par exemple lorsqu’un coureur augmente trop rapidement le nombre de kilomètres courus lorsqu’il s’entraîne, plutôt que de progresser régulièrement. On peut enfin évoquer la périostite tibiale. Cette pathologie se caractérise par une douleur qui est attribuée à des microtraumatismes répétés sur la surface à l’avant du tibia. Elle est répandue parmi les joggeurs, les marathoniens, mais également les (jet-)skieurs.

Comment diagnostiquer cette douleur de l’épaule ?

La douleur de l’épaule peut s’expliquer par des causes variées, comme des tensions musculaires, des blocages et inflammations articulaires ou bien par la compression d’un nerf. Pour établir s’il s’agit d’une tendinite de la coiffe des rotateurs, l’interrogatoire du patient et l’examen physique sont décisifs. En cas de doute, le recours à l’imagerie médicale permet de confirmer le diagnostic.

GOLF : PROTÉGER SON DOS GRÂCE AUX CONSEILS DU CHIRO !

DE NOMBREUX GOLFEURS SE CONTORSIONNENT ET MAINTIENNENT DES POSITIONS CURIEUSES PARTICULIÈREMENT PRÉJUDICIABLES À LEUR SANTÉ ET À LEURS PERFORMANCES. QUELQUES CONSEILS POUR METTRE FIN À CES MAUVAISES HABITUDES !
  • Achetez un équipement qui vous convient : des clubs trop courts ou trop longs vous garantissent des problèmes de dos. Mesdames, notamment, veillez à utiliser des clubs conçus pour vous. Plus flexibles et plus légers, ils vous garantissent confort et sécurité. Pour les golfeurs les plus âgés, parfois gênés par de l’arthrite dans les mains, une plus forte adhérence des clubs doit être privilégiée.

 

  • Utilisez des chaussures adaptées. Évitez les crampons métalliques qui abîment autant le green que votre dos. Des chaussures souples favorisent l’exécution des bons mouvements.
  • Prenez des leçons : une bonne technique de swing ne s’improvise pas. Un professeur certifié vous apprendra à tenir la bonne position. Celle qui profitera à votre dos comme à vos résultats !

 

  • Échauffez-vous avant l’effort. Faîtes quelques exercices que votre chiropracteur peut vous conseiller et marchez quelques minutes d’un bon pas de sorte à favoriser l’afflux de sang dans les muscles de vos jambes. Messieurs, vous êtes généralement moins souples que vos partenaires féminines, il est donc plus important encore que vous vous étiriez avant et après le jeu. Votre swing s’en trouvera nettement amélioré.

 

  • Ne portez pas votre sac de golf. Porter un sac sur un 18 trous peut nuire sévèrement à votre colonne vertébrale.

 

  • Sollicitez tout votre corps. Tous les trois ou quatre trous, entraînez-vous sur quelques swings de l’autre main. Cela équilibrera votre musculature et vous préservera d’inutiles tensions dans le dos.

 

  • Buvez beaucoup d’eau. La déshydratation provoque de la fatigue que vous compensez en ajustant votre swing. Vous augmentez ce faisant le risque de vous blesser.