essai

10 bonnes raisons de consulter un chiro

Connaissez-vous les 10 bonnes raisons de consulter un #chiropracteur ? En voici quelques-unes :

En 1 : soulager votre mal de dos

En 2 : améliorer votre mobilité

En 3 : soulager vos maux de tête

Découvrez les raisons #4 à #10 en images sur notre page Facebook !

https://www.facebook.com/pg/Chiropraxie/photos/?tab=album&album_id=1557914044247195

Vous avez des questions ? #pensezchiro

Sur la plage aussi, ménagez votre dos

Vous avez la chance de passer vos vacances sur la plage ?

Les conseils des #chiros de l’ @AFChiropraxie pour profiter pleinement des plaisirs de la plage sans maltraiter votre #dos.

https://urlz.fr/a4X2
https://urlz.fr/a4X2


Bonnes vacances !

#pensezchiro #chiropraxie

LOMBALGIE : LES INSTITUTIONS DE SANTÉ MOBILISÉES

Mal de dos : le bon traitement, c’est le mouvement.

L’idée fait son chemin. Un an après la première campagne de l’Assurance maladie, conforme aux recommandations sanitaires, les Français ne sont plus que 45 % à considérer que le principal remède est le repos. Ils étaient 68% en 2017. Pour suivre le travail de déconstruction des idées reçues en encourageant les personnes qui souffrent du dos à continuer à vivre normalement : tel est l’objectif de la deuxième édition de la campagne. La sortie de cette dernière coïncide avec la publication des recommandations de la Haute autorité de santé sur la prise en charge du patient présentant une lombalgie commune*. La lombalgie aiguë commune est une pathologie très fréquente dont le pronostic est le plus souvent favorable. Pourtant, 7 % de ces lombalgies deviennent chroniques. En cas de risque de chronicité, il est utile d’envisager une prise en charge pluridisciplinaire comme l’indique la HAS.

* https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2019-04/ fm_lombalgie_v2_2.pdf

VACANCES À VÉLO : COMMENT MÉNAGER SON DOS ?

LE CYCLOTOURISME CONNAÎT UN SUCCÈS CROISSANT EN FRANCE. EN 2016, LES FRANÇAIS ONT PRATIQUÉ LE VÉLO AU COURS DE PRESQUE 9,2 MILLIONS DE SÉJOURS. LE NOMBRE SANS CESSE PLUS ÉLEVÉ DE TOUR-OPÉRATEURS SPÉCIALISÉS CONFIRME CETTE TENDANCE NATURE ET SPORTIVE. VOUS SOUHAITEZ VOUS Y METTRE ? POUR ALLIER PLAISIR, CONFORT ET SÉCURITÉ, RESPECTEZ LES CONSEILS DE L’AFC !

Quelle que soit votre pratique du vélo, y compris en vacances, il est essentiel de vous assurer que votre monture est adaptée à votre morphologie. Un vélo bien ajusté permet de rouler en tout confort et en toute sécurité, d’éviter les blessures et de rouler plus vite en produisant moins d’effort.

La taille du cadre

La juste taille du cadre ne dépend pas forcément de la vôtre mais plutôt de celle de vos jambes ! Quand vous chevauchez le cadre de votre vélo, les pieds bien à plat de chaque côté sur le sol, il doit rester trois à cinq centimètres de libre entre le cadre et votre entrejambe.

La hauteur de la selle

Une selle trop haute ou trop basse peut entraîner des blessures ou des douleurs dans le dos et les genoux. La hauteur de la selle devrait vous permettre, lorsque la pointe de votre pied est posée sur la pédale à son plus bas niveau, d’avoir le genou très légèrement fléchi.


La position de la selle
Pour vérifier que votre selle est dans la bonne position, installez-vous sur votre vélo, en vous retenant contre un mur pour rester en statique, en équilibre. Faites un tour de pédale jusqu’à ce qu’elles soient alignées à l’horizontal. Si votre selle est bien ajustée, le genou de votre jambe avant devait être parfaitement aligné avec l’axe de la pédale, quand la pointe de votre pied repose sur celle-ci. Si tel n’est pas le cas, revoyez vos réglages !

L’inclinaison de la selle

D’une manière générale, la selle de votre vélo doit être droite. Votre vélo tenu en équilibre, posé sur le sol, utilisez un niveau pour vous assurer que votre selle est bien droite. Si tel n’est pas le cas, revoyez le réglage ou changez de modèle de selle. En effet, si votre selle penche vers l’avant ou l’arrière, une pression inutile pèsera sur vos bras, vos épaules et vos lombaires.

La position du guidon

La position du guidon est le plus personnel des réglages et doit être fait en fonction du confort ressenti au niveau des épaules, de la nuque et du cou. Généralement, pour une pratique amatrice du vélo, le guidon est réglé assez haut de sorte à rouler le dos droit.

Enfin, dans tous les cas et pour toute la famille, pensez au port du casque !

À L’APPROCHE DU PRINTEMPS : ON MÉNAGE AUSSI SON DOS !

L’ARRIVÉE DU PRINTEMPS ET LE MAL DE DOS FONT BON MÉNAGE. ET POUR CAUSE, LE GRAND MÉNAGE DE PRINTEMPS SOLLICITE VOS MUSCLES ET ARTICULATIONS PLUS QUE DE RAISON. POUR PRÉVENIR L’APPARITION DE DOULEURS, L’ASSOCIATION FRANÇAISE DE CHIROPRAXIE VOUS DÉLIVRE CINQ CONSEILS AVISÉS !

ÉCHAUFFEZ-VOUS

Le grand ménage de printemps a tout de l’épreuve sportive. Aussi, il faut vous y préparer, donc vous échauffer. Quelques exercices d’étirement vous aideront à prévenir les blessures. La plaquette disponible* sur le site de l’AFC www.redressez-vous.fr dans la rubrique Dépliants vous propose différents exercices de nature à aborder sans risque cet effort.

DIVISEZ LES CHARGES LOURDES

Lessive, tri dans les placards…on n’en voit jamais la fin. S’il est tentant de s’en débarrasser d’un seul coup en portant de lourdes charges, il est plus prudent de diviser le poids pour diminuer les risques de blessure. Même précaution pour transporter les sacs de courses.

NE FAITES PAS TOUT D’UN SEUL COUP

Procrastination… quand tu nous tiens ! Pourquoi laisser les corvées s’accumuler et y passer toute la journée ? Pensez à revoir votre organisation : dresser une liste de tâches récurrentes chaque semaine et en accomplir quelques-unes chaque jour est la meilleure solution. Une demi-heure de ménage par jour peut diminuer le stress, la fatigue et les risques de blessure en vous permettant de passer plus de moments agréables le week-end.

ADOPTEZ UNE BONNE POSTURE

Certaines tâches sont plus susceptibles d’augmenter les risques de blessure. Passer l’aspirateur, notamment, peut vous contraindre à vous pencher, à vous étirer et à adopter des positions inconfortables. Au lieu de vous pencher, pensez à avancer et reculer en tenant l’aspirateur près du corps.

CHANGEZ DE MAINS

Vous êtes droitier ? Gaucher ? Certes. Toutefois, certaines tâches revêtent une technicité limitée qui peut vous permettre d’équilibrer l’effort en faisant travailler les deux côtés du corps pour éviter les douleurs aux épaules, au cou et même au dos. Vous pouvez, par exemple, changer de main pour nettoyer les carreaux de la salle de bain ou faire la vaisselle !

GOLF : PROTÉGER SON DOS GRÂCE AUX CONSEILS DU CHIRO !

DE NOMBREUX GOLFEURS SE CONTORSIONNENT ET MAINTIENNENT DES POSITIONS CURIEUSES PARTICULIÈREMENT PRÉJUDICIABLES À LEUR SANTÉ ET À LEURS PERFORMANCES. QUELQUES CONSEILS POUR METTRE FIN À CES MAUVAISES HABITUDES !
  • Achetez un équipement qui vous convient : des clubs trop courts ou trop longs vous garantissent des problèmes de dos. Mesdames, notamment, veillez à utiliser des clubs conçus pour vous. Plus flexibles et plus légers, ils vous garantissent confort et sécurité. Pour les golfeurs les plus âgés, parfois gênés par de l’arthrite dans les mains, une plus forte adhérence des clubs doit être privilégiée.

 

  • Utilisez des chaussures adaptées. Évitez les crampons métalliques qui abîment autant le green que votre dos. Des chaussures souples favorisent l’exécution des bons mouvements.
  • Prenez des leçons : une bonne technique de swing ne s’improvise pas. Un professeur certifié vous apprendra à tenir la bonne position. Celle qui profitera à votre dos comme à vos résultats !

 

  • Échauffez-vous avant l’effort. Faîtes quelques exercices que votre chiropracteur peut vous conseiller et marchez quelques minutes d’un bon pas de sorte à favoriser l’afflux de sang dans les muscles de vos jambes. Messieurs, vous êtes généralement moins souples que vos partenaires féminines, il est donc plus important encore que vous vous étiriez avant et après le jeu. Votre swing s’en trouvera nettement amélioré.

 

  • Ne portez pas votre sac de golf. Porter un sac sur un 18 trous peut nuire sévèrement à votre colonne vertébrale.

 

  • Sollicitez tout votre corps. Tous les trois ou quatre trous, entraînez-vous sur quelques swings de l’autre main. Cela équilibrera votre musculature et vous préservera d’inutiles tensions dans le dos.

 

  • Buvez beaucoup d’eau. La déshydratation provoque de la fatigue que vous compensez en ajustant votre swing. Vous augmentez ce faisant le risque de vous blesser.