essai

À L’APPROCHE DU PRINTEMPS : ON MÉNAGE AUSSI SON DOS !

L’ARRIVÉE DU PRINTEMPS ET LE MAL DE DOS FONT BON MÉNAGE. ET POUR CAUSE, LE GRAND MÉNAGE DE PRINTEMPS SOLLICITE VOS MUSCLES ET ARTICULATIONS PLUS QUE DE RAISON. POUR PRÉVENIR L’APPARITION DE DOULEURS, L’ASSOCIATION FRANÇAISE DE CHIROPRAXIE VOUS DÉLIVRE CINQ CONSEILS AVISÉS !

ÉCHAUFFEZ-VOUS

Le grand ménage de printemps a tout de l’épreuve sportive. Aussi, il faut vous y préparer, donc vous échauffer. Quelques exercices d’étirement vous aideront à prévenir les blessures. La plaquette disponible* sur le site de l’AFC www.redressez-vous.fr dans la rubrique Dépliants vous propose différents exercices de nature à aborder sans risque cet effort.

DIVISEZ LES CHARGES LOURDES

Lessive, tri dans les placards…on n’en voit jamais la fin. S’il est tentant de s’en débarrasser d’un seul coup en portant de lourdes charges, il est plus prudent de diviser le poids pour diminuer les risques de blessure. Même précaution pour transporter les sacs de courses.

NE FAITES PAS TOUT D’UN SEUL COUP

Procrastination… quand tu nous tiens ! Pourquoi laisser les corvées s’accumuler et y passer toute la journée ? Pensez à revoir votre organisation : dresser une liste de tâches récurrentes chaque semaine et en accomplir quelques-unes chaque jour est la meilleure solution. Une demi-heure de ménage par jour peut diminuer le stress, la fatigue et les risques de blessure en vous permettant de passer plus de moments agréables le week-end.

ADOPTEZ UNE BONNE POSTURE

Certaines tâches sont plus susceptibles d’augmenter les risques de blessure. Passer l’aspirateur, notamment, peut vous contraindre à vous pencher, à vous étirer et à adopter des positions inconfortables. Au lieu de vous pencher, pensez à avancer et reculer en tenant l’aspirateur près du corps.

CHANGEZ DE MAINS

Vous êtes droitier ? Gaucher ? Certes. Toutefois, certaines tâches revêtent une technicité limitée qui peut vous permettre d’équilibrer l’effort en faisant travailler les deux côtés du corps pour éviter les douleurs aux épaules, au cou et même au dos. Vous pouvez, par exemple, changer de main pour nettoyer les carreaux de la salle de bain ou faire la vaisselle !

GOLF : PROTÉGER SON DOS GRÂCE AUX CONSEILS DU CHIRO !

DE NOMBREUX GOLFEURS SE CONTORSIONNENT ET MAINTIENNENT DES POSITIONS CURIEUSES PARTICULIÈREMENT PRÉJUDICIABLES À LEUR SANTÉ ET À LEURS PERFORMANCES. QUELQUES CONSEILS POUR METTRE FIN À CES MAUVAISES HABITUDES !
  • Achetez un équipement qui vous convient : des clubs trop courts ou trop longs vous garantissent des problèmes de dos. Mesdames, notamment, veillez à utiliser des clubs conçus pour vous. Plus flexibles et plus légers, ils vous garantissent confort et sécurité. Pour les golfeurs les plus âgés, parfois gênés par de l’arthrite dans les mains, une plus forte adhérence des clubs doit être privilégiée.

 

  • Utilisez des chaussures adaptées. Évitez les crampons métalliques qui abîment autant le green que votre dos. Des chaussures souples favorisent l’exécution des bons mouvements.
  • Prenez des leçons : une bonne technique de swing ne s’improvise pas. Un professeur certifié vous apprendra à tenir la bonne position. Celle qui profitera à votre dos comme à vos résultats !

 

  • Échauffez-vous avant l’effort. Faîtes quelques exercices que votre chiropracteur peut vous conseiller et marchez quelques minutes d’un bon pas de sorte à favoriser l’afflux de sang dans les muscles de vos jambes. Messieurs, vous êtes généralement moins souples que vos partenaires féminines, il est donc plus important encore que vous vous étiriez avant et après le jeu. Votre swing s’en trouvera nettement amélioré.

 

  • Ne portez pas votre sac de golf. Porter un sac sur un 18 trous peut nuire sévèrement à votre colonne vertébrale.

 

  • Sollicitez tout votre corps. Tous les trois ou quatre trous, entraînez-vous sur quelques swings de l’autre main. Cela équilibrera votre musculature et vous préservera d’inutiles tensions dans le dos.

 

  • Buvez beaucoup d’eau. La déshydratation provoque de la fatigue que vous compensez en ajustant votre swing. Vous augmentez ce faisant le risque de vous blesser.

MANIPULATIONS VERTÉBRALES ET LOMBALGIE : NOUVELLE ÉTUDE DU BMJ

C’est dans le très sérieux British Medical Journal qu’une équipe de chercheurs de l’Université d’Amsterdam a publié, en mars dernier, une revue* qui renforce encore le niveau de preuve de l’efficacité des manipulations vertébrales sur la lombalgie. Fondée sur les données de 47 essais cliniques
regroupant un total de 9211 adultes de 35 à 60 ans, cette publication
confirme que les manipulations vertébrales soulagent la lombalgie
chronique avec autant d’efficacité que les exercices thérapeutiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les décontractants musculaires. L’efficacité des manipulations vertébrales se révèle par ailleurs supérieure pour améliorer la mobilité à court terme. Interviewée par l’agence de presse Reuters, la principale auteure Sydney Rubinstein explique qu’“ à ce jour, les manipulations vertébrales sont considérées comme une thérapie de deuxième ligne ou comme adjuvant thérapeutique, dans les recommandations internationales. Ces résultats suggèrent que les manipulations vertébrales sont certainement à parité avec les autres thérapies recommandées, et peuvent à ce titre être considérées comme une option thérapeutique de première ligne ”.

* https://www.bmj.com/content/364/bmj.l689